Publié le 8 septembre 2014 à 00h00 (il y a 5 années environ) dans « Les dossiers de la DEDD »
Lac Karihani : un site à l’écosystème unique géré par le Conseil départemental
Grèbe castagneux, une des richesses du Lac Karihani.
© Source : Conseil départemental de Mayotte - DirCom

Le lac Karihani se situe entre Tsingoni et Combani. A quelques pas à pied depuis la route départementale, le site est relié par une piste en terre distant d’environ 500 m. Le Conseil départemental par l’intermédiaire du service patrimoine naturel de la Direction de l’Environnement et du Développement Durable (DEDD), emploie quatre agents pour gérer le site. Situé sur une dépression, l’eau provient essentiellement des eaux de ruissellement. C’est pour cette raison que le niveau de l’eau est très variable. Elle peut varier de 0 à 2,5 m selon les saisons et l’année. Le site accueille une importance diversité d’oiseaux.

Spécifique au site, la Poule d’eau et le Grèbe castagneux se reproduisent et sont présents toute l’année. Leur effectif varie selon la saison, en 2013, le nombre de Poule d’eau (Gallinula chloropus) atteint 102 individus, et 17 pour le Grèbe castagneux (Tachybaptus ruficollis).

Le lac est un site d’alimentation pour Crabier blanc (Ardeola idae), espèce endémique de la région de Madagascar. L’oiseau fréquente la mangrove pour se reproduire et utilise les principales zones humides, comme le lac Karihani, pour se nourrir. L’effectif maximal observé sur place est de 112 oiseaux en 2013.

Profitant de la proximité de la forêt de Sohoa et de la présence de quelques arbres hauts autour du lac, il est parfois possible d’observer des oiseaux typiquement forestiers comme le Pigeon des Comores (Columba polleni) et Founingo (Alectroenas sganzini) qui sont endémique de l’archipel des Comores.

On peut rencontrer également des batraciens et des reptiles. La Grenouille (Blommersia sp) et la Rainette (Boophis sp) sont tous les deux endémiques de Mayotte s’y reproduisent à chaque saison des pluies.
Deux serpents peuvent être observés sur place, la Couleuvre de Mayotte (Liophidium mayottensis) endémique et le Serpent des cocotiers (Lycodryas maculatus). Ils sont inoffensifs.

Tous ces animaux sont protégés à Mayotte, il est interdit de les chasser ou de les déranger.

On trouve également une flore remarquable sur le site, telle que le Nénuphar (Nymphea nouchali) qui pousse au milieu du plan d’eau. Très caractéristique, le (Lindernia rotondifolia), Tsihita fotoutrou (Cuscuta australis) se rencontrent sur les berges inondables. Un peu plus haut, une orchidée terrestre protégée (Nervilia bicarinata) s’est installée à l’intérieur d’un sous bois.
Le lac Karihani est l’un des sites naturels de Mayotte à forte valeur patrimoniale. Le Conseil départemental de Mayotte met tout en œuvre pour préserver ce patrimoine écologique pour que la génération future puisse en bénéficier.

 
Toute l'actualité


Conseil départemental de Mayotte
8, Bd Halidi Sélémani - BP 101
97600 Mamoudzou
Mayotte (YT)
Tél. : 0269 66 1000