Publié le 20 décembre 2014 à 00h00 (il y a 4 années environ) dans « L'Europe s'engage »
Mayotte présente à la Conférence de coopération régionale de l’océan indien
La Conférence de coopération régionale de l’océan indien.
© Source : Euros / Agency et M'zé Conseil www.eurosagency.eu

La Conférence de coopération régionale de l’océan indien se tenait ces 18 et 19 décembre 2014 à Saint-Denis de La Réunion. Elle était placée sous la responsabilité du ministère des Affaires étrangères représenté par Claudine Ladoux, ambassadrice déléguée à la coopération régionale dans la zone.

Cette conférence associait les préfets de La Réunion, de Mayotte et des TAAF, les présidents des collectivités, dont Daniel Zaidani, la délégation générale des outre-mer, représentée par Thomas Degos, la délégation de l’Union européenne à Maurice, ainsi que les neuf ambassadeurs de France dans les pays du sud-ouest de l’océan indien, allant du Mozambique aux Seychelles. De nombreux acteurs issus de la société civile et du monde économique ont également participé activement.

En marge de la conférence était organisée la signature de la déclinaison pour l’océan indien du Protocole d’accord national export qui a été signé le 20 octobre 2014 entre la ministre des outre-mer, Ubifrance, l’AFD et la Banque européenne d’investissement (BEI).

Deux thèmes principaux ont été retenus pour cette conférence :

Le développement économique

Les échanges étaient consacrés au rôle de la diplomatie économique, aux statistiques économiques, aux opportunités offertes en Afrique australe, au développement de Madagascar, à la situation économique des Comores, aux partenariats économiques (aériens, maritimes, touristiques), à l’importante question de la formation professionnelle et enfin, aux enjeux sécuritaires dans la zone, tout particulièrement la sécurité maritime.

L’adaptation au changement climatique

L’adaptation au changement climatique concerne spécifiquement les îles de l’Océan indien, a été abordée sous l’angle de la préparation de la COP 21 (Conférence des parties à la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques), programmé à Paris en 2015, qui devrait annoncer les mesures prises par l’ensemble des Etats de la planète pour réduire les émissions de carbone et permettre une meilleure adaptation au changement climatique.

Globalement la structuration du secteur de la coopération est apparue comme le principal défi. Le développement de synergies entre les multiples acteurs mais aussi entre les divers financements, la connaissance mutuelle sont autant d’enjeux sur lesquels il convient encore d’avancer pour mettre en place une véritable coopération dans la zone. L’ambition de cette conférence était justement de contribuer à définir une stratégie cohérente qui puisse être partagée et portée par tous. Le besoin d’une meilleure articulation entre les différentes politiques, nationales et communautaire, entre le FED et le FEDER (qui représente 75 millions d’euros au total) a été précisément abordé.

L’élaboration du programme opérationnel européen de coopération (CTE) qui associe Mayotte, Madagascar et les Comores est en cours d'élaboration. Son adoption au niveau européen est prévue au premier semestre 2015.

Toute l'actualité


Conseil départemental de Mayotte
8, Bd Halidi Sélémani - BP 101
97600 Mamoudzou
Mayotte (YT)
Tél. : 0269 66 1000