Publié le 10 janvier 2015 à 00h00 (il y a 4 années environ) dans « L'Europe s'engage »
Un an déjà que Mayotte est devenue région ultrapériphérique (RUP)
Le Président Daniel ZAÏDANI en conférence de presse sur la rupéïsation de Mayotte.
© Source : Euros / Agency et M'zé Conseil www.eurosagency.eu

Un an déjà que Mayotte est devenue région ultrapériphérique (RUP) de l'Union européenne. Quel bilan dresser de cette première année de vie européenne ?

Comme l'a rappelé le Président Daniel Zaïdani lors de ses voeux, l'année 2014 a été une année charnière sur le plan institutionnel, avec le passage au niveau européen du statut de Pays et Territoire d'Outre-mer (PTOM) à celui de RUP. Cela s'est concrétisé par plusieurs étapes clefs : L'élaboration des programmes européens pour la période 2014-2020 tout au long de l'année 2014 ; Le lancement des premiers appels à projets européens à Mayotte, en particulier celui sur l'Initiative Emploi Jeune (IEJ), le 1er septembre 2014 ; L'ouverture de l'appel à projet Erasmus + pour l'année 2015, auquel Mayotte est éligible, le 2 octobre 2014 ; Les premières attributions d'aides européennes, dans le cadre de l'IEJ et du Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural (FEADER), par le Comité régional unique de programmation (CRUP) de Mayotte le 8 décembre dernier ; La validation du Programme Opérationnel FEDER-FSE de Mayotte par la Commission européenne le 17 décembre 2014.

Des événements européens tout au long de l'année

L'année 2014 a également été rythmée par plusieurs événements marquants en faveur de l'intégration de Mayotte au sein de l'Union européenne : Le projet Jeunes Ambassadeurs de Mayotte, piloté par le Conseil départemental sous le parrainage du sénateur Thani Mohamed Soilihi et du député Younous Omarjee, qui a permis à 16 jeunes Mahorais de partir à Paris et Bruxelles à la découverte des institutions européennes au mois de mars 2014 ; La participation des Mahorais aux élections européennes (37% de participation) et l'élection des députés européens Younous Omarjee (GUE), Maurice Ponga (UMP) et Louis-Joseph Manscour (S&D) pour la circonscription Outre-mer au mois de mai 2014 ; La présence du département de Mayotte et de ses acteurs socio-économiques clefs au Forum des Régions ultrapériphériques de l'Union européenne, organisé les 30 septembre et 1er octobre derniers à Bruxelles ; La participation de Mayotte au Réseau Emploi RUP, réseau d'échange de bonnes pratiques entre RUP autour de la question de la lutte contre le chômage. Sur le plan législatif, plusieurs évolutions sont également à noter, en particulier : L'entrée en vigueur de nouvelles normes et réglementations européennes à Mayotte, par exemple concernant les aides d'Etat ; L'adoption du Fonds Européen pour les Affaires Maritimes et la Pêche (FEAMP) ; La réforme fiscale et l'adoption par l'Union européenne du régime de l'octroi de mer dans les RUP françaises pour la période 2014-2020

2015, année de la concrétisation des projets européens sur le territoire Enfin, comme l'a indiqué

Daniel Zaïdani lors de ses voeux, l'arrivée des fonds européens va donner lieu à des chantiers importants à Mayotte, avec comme priorités la relance du tourisme, la dynamisation des filières agricoles, aquacoles et de la pêche, et le financement des infrastructures. Selon Daniel Zaïdani, l'ambition du Département de Mayotte est de se positionner en tant qu'ambassadeur de l'Europe dans la zone Océan Indien, et plus précisément dans le Canal du Mozambique.

Plusieurs programmes européens pour Mayotte doivent encore être adoptés par la Commission européenne, en particulier dans le domaine de la coopération territoriale (PO-CTE) et dans le domaine agricole (PDR). Le volet FEAMP (pêche, aquaculture), dont Mayotte va bénéficier, sera intégré dans le programme national français commun à toutes les régions françaises concernées.

Toute l'actualité


Conseil départemental de Mayotte
8, Bd Halidi Sélémani - BP 101
97600 Mamoudzou
Mayotte (YT)
Tél. : 0269 66 1000