Publié le 29 septembre 2016 à 08h16 (il y a 4 années environ) dans « Environnement »
Réunion sur le Plan de prévention et de gestion  des déchets dangereux
Le bureau d’études INSIDENS, présente aux membres de la commission d’élaboration les 17 filières. Celles-ci sont passées en revue pour une hiérarchisation des engagements et le vote de l’un des 2 scénarios proposés.
© Source : Conseil départemental de Mayotte - DCIP

L’ouverture de la réunion a été faite par Madame Raissa Andhume, 3e Vice-présidente en charge de l’aménagement et du Développement durable, Présidente de la commission d’élaboration du plan de prévention et de gestion des déchets dangereux qui rappelle que le document de planification du plan prévention et gestion des déchets dangereux à Mayotte, est très important et a une portée de 12 ans. En outre, il s’agit d’un document qui contribuera à coordonner les actions des pouvoirs publiques comme des acteurs privés (voir discours).

Il a été recommandé aux intervenants de valider un scénario volontariste pour atteindre 65% en 2028 de taux de collecte, en sachant qu’en 2009, on présentait que 4%.

Quelques remarques des intervenants :

  • « Je veux bien mais c’est trop tôt, il y a un décalage entre la réalité du terrain»
  • « Les mentalités changent d’ici 10 ans, faut être ambitieux ».
  • « Organiser une collecte aux yeux de la population ».
  • « Développer le tourisme»
  • « Chercher des DEEE, faire des sondages et être en collaboration avec les communes»
  • « En pleine évolution en matière de collecte dans les communes ».

2. La Filière « Véhicule Hors d’Usage » :

Atteindre 70% en 2028 pour le scenario volontariste et 40% en 2028 pour le scénario au fil de l’eau. Seulement 10% en 2015.

Quelques remarques des intervenants :

  • « Pourquoi les VHU se trouvent au bord de la route ?»
  • « Difficulté des maires à s’engager, Cf. Engagement Numéro 8“
  • « Lutter contre l’informelle, pas de rentabilité nécessaire récupérable »
  • Enzo : « Coût de reprise pour l’exportation»
  • « Chacun doit s’engager. Inciter l’administration, de montrer le bon exemple»
  • « Dispositions d’un arrêté Obligatoire, passer de la répression que ce soit pour les maires ou les policiers municipales »

Après concertation, le Scénario le volontariste est voté.

3. La Filière « Huiles Usagées » :

Atteindre 60% en 2028 en scénario au fil de l’eau et 75% en 2028 en scénario volontariste. 40% de collecte en 2013.

Quelques remarques des intervenants :

  • « Est-ce qu’il y a une forte audience de l’huile usagées ?»
  • « Seulement 25% des particuliers font leur vidange»
  • « 80% de garagiste clandestins existent et qui changent de lieu tous les jours»
  • « Inciter les administrés à acquérir un bac d’huile usagées ».

Après concertation, le Scénario volontariste est voté.

4. La Filière « Batteries » :

Atteindre 75% en 2028 pour le scénario au fil de l’eau et 85% en 2028 pour le scénario volontariste. On compte 63% de collecte en 2013.

Quelques remarques des intervenants :

  • « Filière qui marche car il existe plusieurs acteurs du traitement local : dépouillement de batterie »

Après concertation, le Scénario volontariste est voté.

5. La Filière « Déchets phytosanitaires » :

Atteindre 20% en 2028 pour le scénario au fil de l’eau et 40% en 2028 pour le scénario volontariste. On compte 2,4% de collecte en 2016.

Quelques remarques des intervenants :

  • « Les Services de l’Etat luttent contre l’immigration clandestine mais aussi des déchets qui y entrent.»
  • « Dossier très compliqué à travailler»
  • « Sensibiliser les communes pour qu’elles puissent travailler sur ce problème la ».

Après concertation, le Scénario volontariste est voté.

6. La Filière « Ampoules » :

Quelques remarques des intervenants :

  • « Engager de forte campagnes que l’organisme ne paiera pas»
  • « La répression de Tout le monde ».

Après vote, le Scénario qui a été validé est le Scénario au fil de l’eau : atteindre le taux de collecte réglementaire de 65% en 2028.

7. La filière « déchets diffus spécifiques»

Après vote, le Scénario qui a été retenu est le Scénario volontariste : atteindre le taux de collecte réglementaire de 45 % en 2028.

8. La filière « piles & petits accumulateurs »

Après vote, le Scénario au fil de l’eau a été retenu: atteindre le taux de collecte réglementaire de 45% en 2022.

9. La filière « Dasri issu des patients en auto traitement »

Après vote, le Scénario au fil de l’eau a été retenu: atteindre le taux de collecte de 60% en 2028.

10. La filière « médicaments non utilisés »

Après vote, le Scénario au fil de l’eau a été retenu: atteindre 5 tonnes collectées en 2028.

11. La filière « déchets chimiques liquides »

Après vote, le Scénario au fil de l’eau a été retenu : atteindre un taux de collecte de 50 % en 2028.

Conclusions :

Pour les 5 filières restantes (terres polluées, déchets solides souillés, engins pyrotechniques, déchets de crise, fluides frigorigènes) le manque de données sur le gisement actuel ne permet pas d’estimer le gisement futur.

Sur les 17 filières, les membres ont choisi un scénario volontariste pour 7 filières, et un scénario au fil de l’eau pour le reste.

Document à télécharger