Publié le 13 novembre 2018 à 08h35 (il y a 27 jours environ) dans « L'Europe s'engage »
Bilans de la programmation 2014-2020 et perspectives post 2020

Séminaire dédié aux RUP au cœur de l’Europe, les bilans de la programmation 2014-2020 et les perspectives post 2020

.
© Source : Conseil départemental de Mayotte - DCIP

Une délégation du Conseil Départemental menée par le président de la majorité M. Ali Debré COMBO accompagné de M. Ben Amar ZEGHADI directeur de la CRESS Mayotte et de Dr Laurent GEORGEAULT responsable développement durable de la CCIM a participé cette semaine à un séminaire dédié aux RUP au cœur de l’Europe, les bilans de la programmation 2014-2020 et les perspectives post 2020.

Au programme, des ateliers sur l’approche territoriale des cofinancements européens pour le volet urbain en outre-mer, (Investissement Territorial Intégré – ITI), environnemental, sociale, recherche et innovation, ont eu lieu. Par ailleurs, les bilans d’avancement de chaque programme opérationnel des neuf RUP, les règlements en matière de contrôle d’audit, les outils de cofinancement européens et les perspectives post 2020 ont été abordés.

La prochaine programmation reflètera les nouvelles priorités de l’Europe dont la politique est désormais tournée vers la recherche de pointe, l’économie numérique, la défense, la protection des citoyens et l’accès au marché unique. Les grandes lignes concernent essentiellement une enveloppe dédiée aux RUP, une Baisse des enveloppes dédiées à la politique de cohésion et à la PAC (POSEI), et du taux de cofinancement européen.

En outre, M. Ali Debré COMBO, est intervenu à la table ronde sur les perspectives pour les fonds Européens dans les RUP françaises dans le nouveau cadre financier Pluriannuel post 2020 aux côtés des collectivités de la Guyane, de la Martinique et de la Guadeloupe.

En présence des représentants de la Commission européenne, du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, du Ministère des Outre-mer, du Commissariat Général à l’Égalité des Territoires, et des autorités de gestions, M. COMBO a réaffirmé la volonté du Conseil Départemental de Mayotte d’assurer son légitime rôle d’autorité de gestion à la prochaine programmation 2021-2027.

Par ailleurs, il a pu souligner avec ses homologues l’importance de la prise en compte des spécificités des RUP, et, pour Mayotte en particulier, les besoins d’une politique de rattrapage sur les infrastructures de base -assainissement, port, aéroport ... Il a ainsi exprimé sa satisfaction quant au maintien de l’allocation spécifique RUP FEDER et FSE et au maintien du financement aéroportuaire dans la programmation 2021-2027. Il reste néanmoins vigilant à toute baisse des taux de cofinancement.

De plus, la simplification des procédures et la révision à mi-parcours prévus viennent confirmer la nécessité d’avoir une flexibilité au niveau Régional comme a pu en témoigner la CRESS en tant que bénéficiaire. La CCIM a, quant à elle émit des propositions de travail « mutualisables » avec les autres RUP, confirmant son rôle proactif dans la recherche de solutions pour notre territoire.

Enfin, la délégation a effectué des visites de bénéficiaires de fonds FEDER, FEADER-FEAMP et FSE.

Toute l'actualité