Publié le 29 novembre 2018 à 09h49 (il y a 11 jours environ) dans « Conférence des RUP »
23<sup>e</sup> conférence des Présidents des  régions ultrapériphériques (RUP)   de GRAN CANARIA
23e conférence des Présidents des RUP.
© Source : Conseil départemental de Mayotte - DCIP

La 23e Conférence des Présidents des régions ultrapériphériques (RUP) de l’Union européenne (UE) s’est déroulée du 22 au 23 novembre 2018 à Las Palmas de Gran Canaria. La délégation du Conseil départemental de Mayotte conduite par le 6ème Vice- Président en charge des affaires européennes et de la Coopération décentralisée, M. SIDI Mohamed, a participé activement aux travaux de cette conférence.

Suite au Mémorandum des Présidents des RUP remis au Président de la commission européenne (CE), Jean-Claude JUNCKER, le 30 mars 2017 en marge du Forum RUP à Bruxelles, pour demander l’adaptation des politiques de l’UE dans leurs régions ; la nouvelle stratégie RUP du 24 octobre 2017 et les propositions législatives des programmes 2021-2027 ont introduit des avancées tenant compte de l’article 349 et « l’arrêt Mayotte du 15 décembre 2015 ». Toutefois, dans un contexte du sorti du Royaume-Uni de l’UE et de coupe budgétaire notamment sur la politique de cohésion et la politique agricole commune (PAC), les Présidents des RUP parlent d’une même voix et défendent au plus haut niveau leurs intérêts. Après la participation du Président de la Commission européenne (CE), Jean-Claude JUNCKER et du Président de la République française, Emmanuel MACRON à la Conférence de Cayenne en octobre 2017, cette Conférence est marquée par la présence de sa Majesté, le Roi d’Espagne, FELIPE VI au côté de la Commissaire en charge de la politique régionale, Mme Corina CRETU.

Celui-ci déclare que pour l’Espagne, la défense de l’ultra périphéricité a été toujours un combat d’Etat. Il appelle au respect de singularité des RUP dans le processus de construction européenne. Les Présidents ont approuvé et signé une Déclaration dans laquelle ils défendent une Europe plus forte, plus solidaire et répondant aux préoccupations de nos populations car les RUP ne sont pas un problème ni une charge mais plutôt une opportunité pour l’Europe en tant que laboratoire en matière de changement climatique, de biodiversité et d’énergie renouvelable.

Ils défendent un budget européen ambitieux privilégiant les politiques à fort impact territorial et demandent le maintien des dotations financières au niveau actuel. Ils rejettent toute réduction des moyens financiers alloués aux RUP et accueillent favorablement la suppression de tout traitement dérogatoire discriminatoire pour le calcul des dotations allouées à Mayotte et demandent qu’elle soit maintenue dans le cadre des négociations en cours. Ils rejettent toute réduction des taux de cofinancement européen et demandent de rétablir le taux historique de 85% d’aide pour les RUP.

Dans le cadre des négociations en cours entre le Conseil et le Parlement européen sur le cadre financier pluriannuel et les propositions législatives post 2020, la Conférence des Présidents des RUP ont déposé plusieurs amendements pour défendre leurs intérêts.

Parmi les avancées, on peut noter la révision des lignes directrices pêche pour autoriser l’acquisition et le renouvellement de la flotte, la possibilité de financer les infrastructures aéroportuaires et portuaires dans les RUP, le projet FORWARD porté par les 9 RUP dans le cadre d’un appel spécifique du Programme Horizon 2020 pour échanger et développer l’écosystème de recherche dans les RUP afin de mieux répondre aux appels à projet dans ce domaine. Un Site web de la Conférence des Présidents des RUP a été créé et présenté en marge de cette conférence. Celui-ci valorise les contributions des RUP et présente les 9 RUP.

Une visite de la Plate-forme océanique des Canaries (PLOCAN) a été organisée pour montrer un exemple de projet réussi dans le domaine de l’économie bleue dans les RUP. Il s’agit d’une plateforme scientifique et de recherche dans le domaine de l’énergie renouvelable. Le président du gouvernement des Canaries, M. Fernando CLAVIJO BATLLE passe la présidence de la Conférence au Président de la Collectivité de Saint- Martin, M. Daniel GIBBS.

Le Conseil départemental de Mayotte reprendra la présidence dans un an et organisera la conférence fin 2020. Le Président du Conseil départemental continue ses rencontres au niveau de l’Elysée et des ministères afin de défendre l’obtention d’une enveloppe plus conséquente et adaptée aux réalités du territoire.

Toute l'actualité