Publié le 18 janvier 2021 à 16h03 (il y a 37 jours environ) dans « Les traditionnels vœux du Conseil départemental »
Vœux  du Conseil départemental : agir pour notre territoire et ses habitants
Le président Soibahadine Ibrahim Ramadani présente ses voeux à la population.
© Source : Conseil départemental de Mayotte - DCIP

Devant un parterre de personnalités – Préfet, Recteur, représentants des organismes consulaires, maires, parlementaires…  -, et sur un site inédit, le parking du cinéma « plus vaste pour tenir compte des contraintes sanitaires », le président du conseil départemental Soibahadine Ibrahim Ramadani a présenté ses vœux à la population mahoraise le jeudi 14 janvier dernier.

Evoquant d’emblée cette période particulière, avec la Covid-19, le président a cité « un chiffre qui témoigne de l’ampleur de notre effort dans cette gestion de crise de la Covid-19 : ce sont plus de 20 millions d’euros que le Conseil départemental y a consacré ». Citant aussi la présidence des RUP en 2020, le président s’est ensuite attaché à rappeler la situation de 2015 avec de nombreux mouvements sociaux internes et externes.  « Notre administration s’est stabilisée, notre majorité s’est renforcée, et nos investissements ont été confortés » a-t-il indiqué, avec fierté, citant l’assainissement des finances départementales, la réorganisation des services ou la normalisation des relations avec l’Etat. La politique culturelle fortifiée (vers une culture de la connaissance) et la coopération régionale ont également été citées. Les nombreuses réalisations en investissement ont été détaillées : soutien à la piste longue (80 millions d’euros), modernisation du STM,

livraison de PMI, d’un quai de transfert, couverture du territoire en haut débit, électrification rurale…  Du point de vue du développement de Mayotte, le président a évoqué la création d’une compagnie aérienne fortement mahoraise, l’inscription du port de Longoni dans le projet gazier du Mozambique, la construction d’équipements en vue des Jeux des Iles 2027 à Mayotte. Il s’est attardé sur deux dossiers : la demande qui sera faite à la CCI l’ouverture d’un centre de langues pour tous et celle faite aux services départementaux d’étudier les conditions de création d’un réseau de transport ferroviaire pour relier les grands axes du territoire. Avant de conclure, ému, évoquant ces derniers Vœux de la mandature, « le nécessaire débat démocratique ne doit pas nous détourner de l’essentiel : agir pour notre territoire, ses habitants, dans le respect de chacun »,

Document à télécharger


On vous suggère…

Lire le communiqué de presse
 

Visitez aussi…

Le Comité Départemental du Tourisme de Mayotte
Halo, le transport scolaire du Département de Mayotte
Préfecture de Mayotte
L'Europe s'engage à Mayotte