Publié le 11 octobre 2021 à 10h41 (il y a 6 jours environ) dans « Transports publics »
Quatre projets départementaux lauréats d’un appel à projet ministériel
Mayotte compte quatre projets départementaux lauréats d’un appel à projet ministériel autour des transports collectifs et de la multimodalité.
© Source : Conseil départemental de Mayotte - DCIP

Les résultats du 4e appel à projets TCSP et PEM (transports collectifs en site propres et pôles d’échanges multimodaux) ont été annoncés par Jean CASTEX, Premier ministre, Gérald DARMANIN, Ministre de l’Intérieur et Jean-Baptiste DJEBBARI, Ministre délégué chargé des Transports, le 6 octobre à l’Hôtel de Ville de Tourcoing (59).

Les quatre projets présentés par le Conseil départemental figurent parmi les lauréats : les Lignes maritimes Longoni-Mamoudzou-Iloni - un système de navettes maritimes - bénéficieront de 530 000 euros, le pôle d’échange multimodal de Mamoudzou bénéficiera de 1,7 million d’euros, la ligne de bus Mamoudzou-Koungou de 1,5 millions (1) et la Ligne de bus Mamoudzou – Dembéni de 3,4 millions. 

Le Conseil départemental se félicite du soutien ainsi apporté à ces projets qui combinent la dimension maritime et routière. « Les enjeux circulatoires sont, en effet, majeurs à Mayotte, qui pâtit de son insularité et de la très forte polarité autour des activités de son chef lieu » indique t-on au Département, en plaidant pour un engagement significatif de l’État pour éviter demain le « tout voiture » tel que mentionné dans le PGTD. Une délibération en ce sens avait été adoptée en avril 2021.

Le département de Mayotte, autorité Organisatrice des Transport sur l’archipel, porte le développement des transports en communs au travers d’une démarche volontariste et organisée, formalisée par la réalisation d’un PGTD (Plan Global de Transports et de Déplacements) validé en octobre 2018.

La reconnaissance par l’État de l’importance de ces projets de transports collectif en site propres, les pôles d’échange multimodaux et les moyens qui y sont associés créent les conditions de les voir aboutir dans les meilleures conditions, les meilleurs délais et dans le respect de la transition écologique.

(1) Le PGTD a inscrit dans son premier axe prioritaire la mise en place d’un premier réseau de transport public et ses équipements. En raison de sa fonction éminemment structurante pour Mamoudzou et plus largement pour Mayotte, la réalisation des aménagements complets du PEM est classée prioritaire dans le cadre du Plan d’Urgence.